L’homme de Tollund: Une nouvelle datation précise du corps au Carbone14 confirmée.

Des chercheurs Danois du muséum d’Histoire de Silkeborg, en collaboration avec le Centre AMS de l’Université d’Aarhus ont enfin été en mesure d’établir une datation exacte du corps de l’homme de Tollund. Ils affirment qu’il était contemporain du philosophe Socrate. Les restes momifiés de l’homme de Tollund ont été retrouvés dans une tourbière danoise en 1950. Jusqu’à présent, la datation du corps supposait qu’il ait vécu au IVe siècle avant J.-C. De nouvelles études récentes (2017) utilisant le carbone14 ont pu établir l’âge exact du corps parfaitement conservé. Actuellement, la datation est estimée entre 470/469-399 av. JC.  La nouvelle méthode a donc permis de réduire la date de décès de 21 ans. L’homme de Tollund aurait été pendu et enterré dans la tourbière ouest de Silkeborg à peu près à la même époque où le philosophe Socrate sera condamné à mort et finira par s’empoisonner à l’aide d’une fiole de ciguë quelques heures seulement avant l’exécution de sa condamnation.

 

1024px-Tollundmannen

Photographie de Sven Rosborn, visage de l’homme de Tollund découvert en 1950, Tollund, Silkebjorg.

 « La datation d’ossements anciens est rarement aussi précise, nous sommes à présent en mesure d’affirmer qu’il n’y a plus d’erreur possible. Nous essayons de savoir tout sur lui. Quel est son passé ? Où a-t-il vécu ? Quelles maladies a-t-il eu ? » explique Nina Nielsen, Directeur de recherches à l’Université d’Aarhus au département de physique dans laquelle la datation a été effectuée.

Au total, quatre analyses au carbone 14 (dont deux des tissus conjonctifs d’un fémur et d’une côte) ont été réalisées afin de permettre une datation la plus précise possible. Puis, une comparaison minutieuse fût effectuée, basée, sur deux précédentes données (datation de 1997 et 2000) dont l’analyse se concentrait également sur un fémur et sur un échantillon de peau.

La prochaine étape ? utiliser cette même nouvelle méthode de datation afin de l’appliquer sur le corps de la « Femme d’Elling », momie découverte en 1938 à 100 mètres du lieu où fut découvert par deux frères en 1950 le corps de l’homme de Tollund. Les momies des tourbières auront donc encore des secrets à nous livrer…

 

2

Corps momifié de la « Femme d’Elling » découvert en 1938, Silkeborg Danemark.

Sources et Orientations Bibliographiques

Land of the Tollund Man : The Prehistory and Archeology of Denmark,

Palle Lauring 1957

The Tollund Man, Knud Thorvildsen – 1968

Bog People : Iron Age Man Preserved, Peter Vilhelm Glob –1969

Tollund Man : Gift to the Gods, Christian Fischer – 2012

Émissions de télévision

Les momies des tourbières, des corps pour les dieux. 2014. Arte scientifilm. Reportage télévisé. France. Arte France. Diffusé en 2015 dans le cadre de l’émission

Enquête d’ailleurs. Philippe Charlier. ARTE

Un commentaire sur “L’homme de Tollund: Une nouvelle datation précise du corps au Carbone14 confirmée.

Les commentaires sont fermés.